04 avril 2019

Les 10 blessures du sportif: comment les éviter – comment les réparer.

Si la pratique régulière du sport est vivement conseillée, en excès et sans une alimentation adaptée, des blessures plus ou moins sérieuses peuvent survenir. FitNow vous aide à identifier les différents types de blessures pour mieux les prévenir ou les soigner immédiatement!

1. La tendinite

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une inflammation d’un tendon. Un tendon est l’attache entre le muscle et l’os. La tendinite se produit généralement lors de la répétition d’un mouvement, d’une mauvaise posture ou d’une sollicitation excessive des membres. Elle peut mener à la rupture du tendon dans certains cas extrêmes.

Soins immédiats: Dès la survenance de l’inflammation, appliquez une poche de froid pendant 10 à 15 min, régulièrement. Vous pouvez aussi vous prodiguer un massage aux huiles essentielles, dans le sens du tendon ou poser un cataplasme d’argile verte. Quelques jours après l’apparition des symptômes, vous pouvez soulager la douleur avec le chaud. Notez qu’une alimentation adaptée (eaux alcalinisantes, aliments moins acides, apport d’omégas 3…) permet de prévenir ou réduire les inflammations. Une tendinite nécessite toujours du repos et parfois quelques séances de rééducation.

2. La crampe

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une contraction musculaire involontaire, soudaine, intense et passagère, sans lésion musculaire. Elle est liée à la fatigue du muscle et/ou à une alimentation non adaptée (déshydratation, excès d’acide lactique…).

Soins immédiats: Une crampe peut être soulagée en pratiquant quelques étirements du muscle contracté ou un massage circulaire (à base d’huiles essentielles ou du froid).

3. La courbature

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une inflammation musculaire accompagnée d’une douleur diffuse et parfois intense (généralement à son point culminant 48 heures après l’effort physique). Elle est dûe aux microlésions des cellules musculaires occasionnée par un exercice physique intense, prolongé et inhabituel.

Soins immédiats: Les massages, bains chauds, saunas  et patchs chauffants, ou la prise homéopathie (Arnica Montana) peuvent atténuer la douleur liée aux courbatures. La prise d’antalgiques ou médicaments anti-inflammatoires ne doivent être consommés que sur avis médical. Les courbatures peuvent être anticipées par un entraînement régulier et progressif, un échauffement complet, ainsi qu’une hydratation et des étirements adaptés après chaque séance.

4. La contracture

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une contraction involontaire et relativement durable d’un certain nombre de fibres musculaires, mais n’occasionnant pas de lésion anatomique visible du muscle. Elle peut être liée à une fatigue musculaire importante ou une réaction à un autre problème physique. La douleur ressentie est souvent localisée et peut s’intensifier avec certains facteurs tels que le stress.

Soins immédiats: La contracture nécessite du repos et peut être soulagée avec l’application d’une compresse chaude, un bain chaud, ou un massage musculaire aux huiles essentielles. L’intervention d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe peut être conseillée. La prise d’homéopathie ou une cure d’oligo-éléments (magnésium et potassium) peut aussi se révéler efficace en prévention ou en traitement de contractures musculaires.

5. La contusion

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une blessure du muscle sans déchirure de la peau et résultant d’un choc externe appelée vulgairement “béquille” occasionnant souvent un “bleu” ou un hématome (une bosse bleutée).

Soins immédiats: Il est conseillé d’appliquer du froid et un bandage de compression. En fonction de la douleur, il est conseillé d’arrêter immédiatement toute activité et de mettre le membre au repos en surélévation.

6. L’élongation

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit de petites lésions des fibres musculaires dues à un allongement excessif d’un muscle au delà de son élasticité normale et causant une douleur spontanée très localisée lors d’un mouvement physique.

Soins immédiats: Immédiatement après la survenance de la blessure, appliquez la méthode “BREF”:  bandage compressif, repos en élévation et utilisation de glace 30 minutes toutes les 3 heures. Le muscle se réparera entre 10 et 15 jours. Evitez absolument le massage de la zone endommagée.

7. La déchirure ou “claquage musculaire”

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une lésion (rupture) partielle ou totale de fibres musculaires, parfois accompagnée d’une lésion du tendon attenant. Elle est localisée et peut être très douloureuse jusqu’à 3 jours après l’accident. Elle peut être accompagnée d’un son de “claquage”.  Dans le cas d’une rupture musculaire totale, il s’agit d’une déchirure grave et totale d’un muscle.

Soins immédiats: pendant 3 jours minimum, appliquez la méthode “BREF”: appliquez de la glace 30 minutes toutes les 3 heures, avec un léger mouvement de compression; placez le muscle en élévation, immobilisé avec bandage de compression. Evitez absolument le massage de la zone endommagée. Evitez les décontractants musculaires et aspirines dans les premiers jours. Privilégiez éventuellement les antalgiques afin de soulager la douleur. Dans certains cas l’échographie sera parfois conseillée par le médecin. La réparation tissulaire prendra entre 3 et 6 semaines et dans certains cas des séances de kinésithérapie seront nécessaires pendant et/ou après la convalescence. La chirurgie est nécessaire pour les cas les plus graves de rupture musculaire totale.

8. L’entorse ou “foulure”

Qu’est-ce que c’est? Les ligaments sont des tissus très résistants qui unissent deux os à l’endroit de l’articulation. L’entorse est une lésion d’un ou plusieurs ligaments, pouvant aller jusqu’à la rupture totale. En fonction du degré de gravité, elle peut être très douloureuse. On parle de foulure quand l’entorse est bénigne.

Soins immédiats:  pendant 3 jours minimum, appliquez la méthode BREF: votre membre endommagé doit être mis au repos total, vous devez appliquer de la glace (10 min toutes les deux heures), compresser la blessure par bandage et la mettre en élévation. Ne prodiguez surtout aucun massage et n’appliquez pas de chaud! La consultation d’un médecin doit être systématique et une radiographie sera nécessaire pour les cas les plus graves. La mise au repos total du membre endommagé dure généralement de 15 jours à 6 semaines. Une immobilisation totale par plâtre sera nécessaire dans certains cas, suivie d’une rééducation fonctionnelle.

9. La fracture de fatigue

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une microfissure de l’os souvent dûe à un stress répété ou d’un impact répété ou à l’utilisation excessive d’un membre.

Soins immédiats: une telle blessure nécessite du repos (pas de poids sur le membre endommagé pendant 6 à 12 semaines) et une immobilisation avec plâtre dans certains cas. La reprise d’activité doit être progressive en évitant de s’appuyer sur la lésion (par exemple privilégiez la natation dans le cas d’une fracture du pied). Nous recommandons le port de chaussures adaptées, permettant l’amortissement des chocs lors de la pratique sportive.

10. La fracture

Qu’est-ce que c’est? C’est la blessure la plus redoutée par le sportif. Il s’agit d’une lésion osseuse ou cartilagineuse, résultant d’un coup, d’une chute ou d’une torsion anormale d’un membre. Elle touche souvent tous les tissus attenants tels que peau, muscles, nerfs, vaisseaux sanguins, ligaments…

Soins immédiats: dans le cas d’une blessure suggérant une fracture osseuse, il faut immobiliser le membre fracturé (sans chercher à le remobiliser ou le déplacer), afin d’éviter l’aggravation de la blessure. Certaines fractures graves peuvent provoquer une hémorragie et une détresse circulatoire grave. Il est donc toujours recommandé d’appeler les urgences immédiatement après la survenance de l’accident. Par ailleurs il est vivement déconseillé de donner à manger ou à boire à la victime dont les blessures pourraient nécessiter une hospitalisation ou une intervention chirurgicale immédiates.

A RETENIR:

Les lésions musculaires, osseuses et tendineuses nécessitent l’application immédiate de la méthode BREF (bandage compressif, repos en élévation et utilisation du froid – pas de massage) pour contenir l’inflammation et améliorer la circulation sanguine.

En revanche l’utilisation du chaud et certains massages permettent de soulager certaines douleurs liées aux courbatures, aux tendinites ou aux contractions musculaires.

En cas de doutes, n’hésitez jamais à consulter un médecin rapidement, qui décidera de l’opportunité de faire des examens complémentaires et vous conseillera systématiquement sur mesure!

Nils COURCY – coach LAPT – chroniqueur lifestyle – co-fondateur de FitNow!

© Entreprise FitNow! 2019

appstoreplay-store